Les T-72 ont toujours eu du succès de par leur bon rapport qualité/prix. À sa sortie, le T-72 pouvait concurrencer tous ses homologues occidentaux (M1 Abrams, M60A3, Leopard 1A1 et AMX-30) malgré son faible coût. C’était une alternative au très avancé mais plus coûteux T-64. Le T-72 est sans doute le char qui a été dérivé sous le plus grand nombre de versions. En effet, les grandes familles de ce char sont le T-72 Ural, le T-72A et le T-72B, chacune comprenant elle-même de nombreux modèles selon les modifications apportées au fil des années pour garder ce char compétitif, même aujourd’hui. Au total, plus de 25 000 T-72 toutes versions confondues auraient été produites depuis 1971. C’est ainsi qu’au fil des modernisations, nous aboutissons aujourd’hui au T-72B3 obr. 2016, une modernisation du T-72B, lui même descendant des nombreuses versions de T-72 précédentes.

Longueur : 6,86 m (9,53 m avec le canon à 12h)
Largeur : 3,59 m
Hauteur : 2,22 m

Membres d'équipages : 3 (pilote, tireur et chef de char)
Masse : 45 t environ
Moteur : 1130 ch (25 ch/t environ)

 Utilisateurs actuels (dates d'acquisition) : 

- Russie (2016)

 

Programme T-72B3 Obr. 2016

Le T-72B3 obr. 2016, aussi connu sous le nom de T-72B3 mod. 2016, est la dernière modernisation de la série des T-72, en mettant de côté la lignée des T-90. Cette version livrée en 2016 bénéficie de toute l'expérience gagnée lors des affrontements en Syrie contre des forces équipées d'armes anti-chars individuelles, redoutables en ville.

Le  T-72B3 obr. 2016, se distingue donc des versions précédentes par une bonne protection contre les projectiles à charges creuses. Le nombre de chars modernisés est prévu pour être 186 au total (32 livrés en 2016 et 154 autres prévus).

Bien sûr, le châssis du T-72 a été utilisé pour bien d’autres projets que la production de chars principaux de combat. Parmi les nombreuses dérivations du T-72, nous pouvons citer l'artillerie lance-roquette TOS-1, l'artillerie 2S19 équipée d’un canon de 152 mm,  ou encore le BMPT surnommé “Terminator”.

Etymologie

Le T-72B3 obr. 2016 est aussi connu sous le nom de T-72B3 mod. 2016.

Obr. signifie Obrasca, ce qui veut dire modèle, ici modèle de 2016.

Ce char est généralement confondu avec le “T-72B4”, un nom non officiel pour le T-72B3M.

Armement

Le T-72B3 obr. 2016 est équipé du canon de 125 mm 2A46M-5-01, plus précis que les versions précédentes (différenciée par le chiffre après le M).

Ce canon est capable de tirer les obus APFSDS 3BM-59 Svinets-1 et 3BM-60 Svinets-2 grâce à son chargeur automatique modifié pour accepter des munitions plus longues, disponible depuis le T-72B3.


Une chose concernant les obus russes, ils sont en deux fardeaux, le projectile et de la poudre dans le premier et seulement de la poudre dans le second, cela permet d’échanger la poudre entre différents projectiles. Ce chargeur automatique permet au char d’atteindre une cadence de tir de 8 coups/minute, le temps de rechargement étant évidemment plus long pour un changement de munition.

Svinets-1
chargeur auto T-72B3

Le canon dispose également d'obus HEAT-FS dont le 3VBK-25 qui possède 2 charges creuses en tandem.
De plus, le char est capable de tirer des obus HE programmables tel le 3OF82 qui possède plusieurs modes d'actions (airburst, impact, explosion retardée).
Pour finir, et c'est une particularité encore présente chez peu de chars occidentaux en général mais présente depuis longtemps chez les chars russes, le T-72B3 obr. 2016, peut tirer des missiles comme le 9M119M Refleks guidé par laser. Ce missile de 2ème génération peut détruire des cibles jusqu’à une portée maximale de 5000 m.

9M119M_Invar

De manière classique, le char possède une mitrailleuse PKM de 7,62 mm en coaxial (dans le même axe que le canon). Une mitrailleuse NSV de 12,7 mm montée sur le tourelleau du chef de char vient compléter l’armement, mais elle n’est pas téléopérée.

Mobilité

Cette version du T-72 ayant pris du poids, elle nécessite donc une nouvelle motorisation. Le moteur diesel V-92S2F de 1130 ch apporte au char un rapport masse/puissance d'environ 25 ch/t, ce qui est une amélioration majeure par rapport aux versions précédentes au mieux équipées d'un moteur de 840 ch.

Une nouvelle transmission, cette fois-ci automatique, a également été installée, mais contrairement à la plupart de ses contemporains, le T-72 obr. 2016 ne peut pas effectuer de “spin” qui consiste à tourner sur soi-même sans bloquer la chenille intérieure.

Ce T-72B3 obr. 2016 est équipé d'une caméra de recul, logiquement située à l'arrière du char. Un clapet situé au dessus peut être fermé pour la protéger. 

caméra recul T-72B3 obr. 2016

T-72B3 Orb. 2016

Le T-72 est un char russe qui a connu un bon nombre de variantes, et cela parmi un grand nombre de pays construit par Uralvagonzavod.

 
 
 
 

Protection 

L'une des améliorations majeure dont bénéficie le T-72B3 obr. 2016, est une protection accrue, en voici les détails : 

En orange, il s'agit de blindage réactif explosif Kontakt-5 avec explosif 4S23, directement intégré au châssis.

En jaune, il s'agit de blindage réactif explosif Kontakt-5 avec explosif 4S22.

En rouge, il s'agit de blindage réactif explosif sans réel nom, mais avec explosif 4S24.

En bleu, il s'agit des 8 pots lance-fumigènes nommés 902B Tucha, à déclenchement manuel.

Pour finir, en violet, un mât météo, servant sûrement à donner des éventuelles corrections dans le calculateur balistique, afin d'être toujours plus précis lors du tir.

 

Tous ces noms réfèrent à des explosifs :

- Le 4S20 est uniquement déclenché par la HEAT ;

- Le 4S22 est utilisé dans l'ERA Kontakt-5 et est sensible aux obus flèches;

- Le 4S23 est utilisé dans le blindage réactif explosif Relikt et est plus sensible aux obus flèches et aux HEAT en tandem ;

- Le 4S24 est extrêmement sensible aux HEAT, mais il est également sensible aux obus flèches, bien que moins que le 4S23.

Analyse rapide du T-72B3 Obr. 2016
T-72B3 Obr. 2016 ERA

On peut également noter l’ajout d’un bloc d’ERA Kontakt-5 avec explosif 4S22 supplémentaire sur l’avant gauche de la tourelle pour mieux couvrir la zone près du mantelet (zone autour du canon). C'est un des signes distinctifs de cette version.

Le char peut disposer également de blocs d’ERA 4S24 additionnels sur les flancs de châssis, dans des sacs. Toute la partie arrière du châssis et de la tourelle est protégée par un blindage cage, disposition très classique sur les chars principaux de combat les plus modernes.

 
 

Ecrit par KontakT et RedEffect

Si vous avez des questions à propos de ce véhicule vous pouvez les poser ici.

Google-Play-Badgeb.png
android

Si vous remarquez une erreur, un bug ou autre anomalie sur le site, merci de nous contacter ici, nous vous remercions par avance.

Mentions légales

Herbergeur

Wix
Wix.com Inc.
Adresse : 500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158 
Téléphone : +1 415-639-9034.

© Tous droits réservés uniquement sur le texte.

Le logo a été réalisé par Elise Eloy pour Véhicules-Militaires.info.

Aucune image de ce site ne nous appartient, sauf si celle-ci est explicitement mentionnée.

Si vous êtes le propriétaire d'une ou plusieurs images, s'il vous plait contactez nous ici : vehicules.militaires.info@gmail.com

© All rights reserved on text only.

The logo was created by Elise Eloy for Véhicules-Militaires.info.

No images on this site belong to us, unless it is explicitly mentioned.

If you are the owner of one or more images, please contact us here : vehicules.militaires.info@gmail.com

chargeur automatique T-72B3